Pourquoi préférer le café de torréfaction artisanale ?

C’est décidé, cette année vous voulez boire du bon café ! Oui mais concrètement, on fait comment ? C’est bien joli tout ça, mais quelle est la différence entre un café de torréfaction artisanale et un café industriel ?  Allez respire un grand coup, Cuply t’explique pourquoi préférer le café de torréfaction artisanale.

Dis Cuply, c’est quoi la torréfaction ?

Tu as raison petit Padawan caféiné, commençons par reprendre les bases.

Laisse-moi d’abord te dire quelque chose de très important (et d’un peu dingue aussi) : « Avant d’arriver dans ta tasse, ton café était le grain d’un fruit issu d’un arbre, le caféier». Les grains de café ont été récoltés, extraits de leur fruit, lavés et triés avant d’entamer l’étape ultime, celle de la torréfaction. Pour faire simple, il s’agit d’une cuisson qui va transformer le grain de café pour en faire une denrée comestible… enfin buvable… tu as pigé le truc.

C’est comme une belle recette de cuisine, le café vert renferme tous les ingrédients et il faut les faire agir entre eux pour obtenir le meilleur résultat possible. La torréfaction artisanale dure une vingtaine de minutes pendant lesquelles les grains de café vert vont être grillés à 200-220°°C ! Mais la torréfaction est un procédé très subtil car elle va participer à donner la puissance, l’arôme et l’acidité du café. En bref, un vrai travail de précision.

Quelle est la différence entre une torréfaction artisanale et une torréfaction industrielle ?

Industrielle

La machine qui va effectuer la cuisson des grains se nomme le torréfacteur. C’est un « four » dans lequel le café est brassé à des températures entre 200 et 600 degrés ou un tunnel dans lequel le café subit un coup de chaud à près de 1000 degrés. Cette torréfaction industrielle est dite « flash » car elle peut griller les grains 90 secondes! Je sais pas vous, mais moi ça me donne envie de chanter du Johnny ce truc-là : « Allumez le feu ! ». Bien évidemment, ce procédé révolutionnaire permet de produire beaucoup, beaucoup, beaucoup de café….3 paquets + 1 gratuit vous connaissez ! Mais c’est au détriment de la qualité du produit. Cette technique est utilisée pour les cafés plutôt bas de gamme. D’une manière générale, pour le café que vous trouverez en supermarché, la température de cuisson varie entre 500 et 600°C. Or, au-delà de 250°C le café perd 60 % de ses arômes !

VS Artisanale

De leur côté, les torréfacteurs artisanaux préfèrent utiliser une torréfaction lente qui consiste à griller les grains de café à cœur à une température comprise entre 200°C et 220°C. Vous l’aurez compris, cette technique permet de préserver tous les arômes du café. Un travail de pro tout en subtilité ! « Le grilleur » ou « le maître torréfacteur » est l’élément clef de cette cuisson artisanale, car c’est lui qui décide du moment où la cuisson est optimale. La torréfaction doit respecter des phases qui permettront au café de développer un maximum d’arômes. La torréfaction artisanale est à ce jour la plus complexe mais la meilleure.

Cuply milite pour une torréfaction artisanale en 20 minutes.

SUIVEZ NOUS

Rejoignez-nous : plus on est de fous, plus on rit !
@cafecuply #cuplyfamily #cuplydredi

A votre service !

Service client

Du lundi au vendredi de 9h à 17h

01.60.19.16.44

Vroum vroum

Livraison 48h

Au jour de votre choix

Gratuite pour les abonnés

Paiement sécurisé

C’est plus sûr

C’est rassurant

On préfère